Doit-on castrer son chat ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par salima le Mer 5 Aoû - 22:41

Coucou Liliblue35! merci pour ta gentillesse, comme tu l'as dis, je prefere surveiller mes chattes comme je l'ai toujours fais! Je refuse de les confier a un veto qui dit a un client:
Tu enleves la boule avec un couteau et puis tu brules l'endroit avec la lame du couteau que tu auras rougis au feu Shocked
le client, un homme qui voulait soigner son animal, et le veto qui lui propose de faire ça! A moins que je n'ai pas bien compris de quoi il sagit! J'ai crus tombée raide ce jour là!
T'inquietes pas, on se debrouille! On fait ce qu'on peut! Et la methode d'isolement , ça marche aussi! Salut
sunny
avatar
salima


Messages : 160
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par salima le Mer 5 Aoû - 22:54

Coucou Cathy! C'est gentil a toi de vouloir nous aider, mais tu sais , je ne crois pas qu'une telle association puisse exister ici! Pour le veto, tu peux toujours essayer, mais moi, je n'aurais plus jamais confiance en eux! Hier, l'une des qristes que je connais a posé une question dans la rubrique animaux, concernant sa chienne, elle a dit que sa chienne avait un gonflement dans sa cuisse! Et qu'a dit le veto, a ton avis? He bien, ca arrive a cette race de chien! Et alors , j'ai crié, daccord, ça arrive, mais que fait-il? Apparemment rien! No
Je vis au mauvais endroit, c'est sûr! Car ici, personne ne doit s'occuper d'animaux de compagnie et ça me desole au plus haut point! Crying or Very sad
Merci en tout cas pour ta gentillesse Cathy! Salam sunny
avatar
salima


Messages : 160
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par bidouille le Mer 5 Aoû - 22:57

salima a écrit:
Je vis au mauvais endroit, c'est sûr! Car ici, personne ne doit s'occuper d'animaux de compagnie et ça me desole au plus haut point! Crying or Very sad
Merci en tout cas pour ta gentillesse Cathy! Salam sunny

Ca va venir. Il y aura de plus en plus de gens comme toi qui feront attention à leurs animaux, donc plus de vetos qui y feront egalement attention.
Et tu sais meme en France, il y a encore, dans les campagnes, des vetos qui s'en moquent completement des chiens et chats.
avatar
bidouille


Messages : 822
Date d'inscription : 10/04/2009
Localisation : la Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par salima le Mer 5 Aoû - 23:05

Merci Bidouille, c'est gentille a toi! Esperons que tu dise vrai! Nous avons vraiment besoin de bon vetos! Mais, faut pas trop esperer non plus! Quand on sait qu'on devient vetérinaire juste parce qu'on a fait des etudes de veto, et non, parcequ'on a choisi ou qu'on aime les animaux, il faut pas s'attendre a des miracles!
Passez une belle soirée tout le monde Salam sunny
avatar
salima


Messages : 160
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par eole_ le Jeu 1 Aoû - 4:53

hello, je remonte ce sujet, ( même si je sais plus si le forum est actif)car j'ai les memes questionnements sujet au devenir de  MON chat.C'est à dire j'ai un chat de 2 ans, non castré.Pour lors il vit en appartement, cela n'incommode que moi, mes clics, mes clacs mon confort, (il a des phases de marquages mais ca ne dure pas tout le temps)mais a l'avenir je pourrais vivre en dehors de cités urbaines, mon chat pourrait sortir alors.

De mon coté je suis attaché à ce chat, je l'aime bien, voire plus; je ne voudrais pas quil s'ammoche trop, s'enfuie, se risque de trop, agresse, se fasse agresser( vaciné, mais pas encore de puce pour l'identifier).. et a la fois, je ne vois pas le sens de retenir a tout prix un animal pres de soi, sil veut vadrouiler pendant des jours peut-être,( l'idee de retenir un animal auprès de soi car coupé de ses instincts ne fait pas de sens pour moi.).
Mon chat est tres vif, curieux, hyperactif, trop, penseraient certains, moi ça me dérange pas,  j'aime cette vitalité débordante, même en appart , il ne semble pas s'ennuyer,( sauf, parfois, quand il regarde par la fenêtre, ou l'envie de voir ce qu'il y au delà est hyper perceptible; d'autant qui explore parfois des lieux  de campagnes quand je pars en vacance) il m'amuse souvent, je joue avec lui.J'ai du mal a envisager l'amener se faire castrer, ce qui aura un retentissement sur ce dynamisme aussi, et fondamentalement  je ne sais pas si je ferais quelque chose de bon pour lui, d'autant que l'opération en elle même n'est pas plaisante j'imagine.J'aurais l'impression de l'amener subir une maltraitance, surtout a son age a présent(j'ai déjà l'effet de le priver d'une part de sa liberté, pour l'instant, à vivre en appart).

-
Mon premier argument  pour vous amener a comprendre mon choix actuel, c'est que l'idée de prendre le contrôle, quasi souverain de la reproduction de l'animal sur parfois des possibles générations quand on on fait se reproduire des pédigres sélectionnées, ou à vie dans le cas de stérilisation, ce n'est pas être un " bourreau", non.. mais je le vois EN PREMIER lieu comme une marque, là,  de l'être humain, d'asservissement, plutôt que de protection envers d'autres animaux( un veto m'a dit que lui avec ses animaux, chacun avait "sa place", quil n'y avait pas d'empathie a l'animal; personnellement, je ne sais pas tellement ce que devrait être une place, d'un animal face à un autre, en gros, nous êtres humains aussi animaux. cela implique -til nécessairement que l'animal passe du double statut de possible bien de consommation, que l'on" exploite "à usure, selon nos besoins, qui se retrouve alors sans droits, et telle une chose, apprécié pour sa viande , sa fourrure, autres, ou d'animal domestique que l'on " protège", quand nous avons envie de compagnie ? un coup, on tue, exploite, puis protège.. j'ai un peu l'impression qu'on colonise dans les deux cas, puis on est le "maitre", n'oublions pas)

Je ne trace pas exactement le paralèlle et "si toi on te castrait tu le vivrais comment" ? je pense toutefois que l'on touche/ atteint quelque chose de legitime et " noble" a une espèce( même si les chats ne sont pas en voie de disparition.. ; les humains non plus lol), et je rejoins l'idée de mutilation invoquée par taupe, le plus souvent, pour préserver nos conforts, aises, et caprices parfois avec insouciance, ( j'ai lu dans la déscription de la castration de chat, que " grace a la stérilisation votre chat sera plus proche de vous", linternaute point com..comme si le but de la vie d'un etre vivant c'était d'être proche d'un humain dans un milieu confiné a bouffer des patés et croquettes peu ragoutants), et même si ici il est avancé des arguments réflechis, j'ai l'impression que  certaines personnes stérilisent "automatiquement"( ensuite chacun est seul à pouvoir faire la part de ses motivations; moi ma mère m'a carrément dit que sa motivation première c'était l'hygiène, par exemple).


J'ai lu, dans un argumentaire en faveur des avantages de la castration, très bien développé d'ailleurs,  que un chat n'ayant pas le même degré de conscience de ses attributs n'auraient pas de "sentiment" de perte.. je trouve c'est a penser.
Mais comment présumer a ce point de ce que ressent et comment l'animal ? et puis dire il en a pas la même conscience que moi, et moi avec ma conscience, je peux les lui couper, lol, je trouve pas ca très respectueux. lol ..pas un abus de confiance, mais de conscience( limite j'ai un exemple absolument immonde a l'esprit, qui est la stérilisation de personnes handicapées mentales,  qui se pratiquaient y a encore peu de temps dans certains instituts, je crois.. ' ils en ont pas conscience.."; bien sur mon exemple floute, peut-être, pour vous, de manière dérangeante, les frontières entre humain, et animal, ce a escient, car je pense que nous établissons, décretons, érigeons ces frontières selon nos intérets. il etait une epoque ou il etait dit que les animaux n'avaient pas d'emotions, a une autre epoque, lon disait ca des nourrissons humains, je crois ( ou je l'ai lu, entendu), c'est aujourd'hui demontré en ethologie, que les animaux ont un système cognitifs leur faisant eprouver des emotions)

Ensuite j'entends les argument oul on parle de surpopulation, de transmission de maladie plus elevées(  j'ai cru comprendre que ces risques ne sont pas abolis avec un chat castrés,  mais minimisés), de trop de naissances( les personnes chez qui j'ai adopté  MON chat avait une femelle chat non stérilisée; ils lont faite stérliser ensuite, car elle enchainait les portées.et eux la dernière portée, il les ont noyés !), choses dont nous memes en tant qu'humains aimons nous préserver, nous appliquons les protections que nous envisageons pour nous memes, et notre propre conception du bonnheur( si l'empathie a l'animal est antrophomorphique, pourquoi serait-elle adéquate dans lautre sens, le sens protectionniste, se souciant du bien etre de tous les animaux? s'agit il d'un souci objectif ou ayant plus attrait a notre attachement envers eux?)
Je pense aussi que pour les chats femelles il y a (en général)un réel avantage à la stérilisation( du chat male/ ou de la femelle), que les multiples portées sont  usantes,  j'ai cru comprendre que le coit etait douloureux pour un chat femelle de plus( or, si y a plus de chat femelle dispo, le male ses attributs lui sont plus primordials, !).



Je pense qu'il y a bien des raisons evoquées qui sont valides, et pertinentes, auxquelles j'adhère pour partie.
Je voudrais surtout  pour ma part que mon chat puisse s'aventurer, decouvrir le monde extérieur quand je vivrai en campagne( mon projet).Pour moi, vivre emmuré entre un espace confiné, ce n'est ni une vie de chat, ni une vie d'humain, ni une vie d'etre vivant, décente; la castration, ou lui préservers ses attributs , c'est un aspect de " la vraie vie de chat", qui me semble toujours mieux que étre enfermé dans un appart.Mais sil sort, il vaudrait peut-etre mieux, et surtout, alors quil soit castré( pour lui, les autres; et je retiens " on est responsable de ce que l'on a apprivoisé. -j'aimerais que ca reste de l'apprivoisement, et non pas de la domination/asservissement )
Bref, jy reflechis encore, et moi non plus je plaide pas pour ou contre en général.. ( même si j'amène des arguments de réflexions qui vont au delà du cas partiulier de mon chat)


Dernière édition par eole_ le Ven 2 Aoû - 15:25, édité 3 fois

eole_


Messages : 1
Date d'inscription : 01/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cas particulier?

Message par Marcolino le Ven 2 Aoû - 14:33

Bonjour, j'aimerais parler du cas particulier de ma minette. Elle a 5 ans, mi-angora, non castrée.
Toute petite (trois semaines) elle a été battue par le chartreux qui avait l'habitude de passer par mon toit pour venir manger. Cela pour expliquer qu'elle a une terreur des autres chats. (trouvée dans l'eau d'un caniveau et nourrie au biberon avec du lait maternisé)
 Elle a eu à deux ans une portée de deux petits biens formés, du même chartreux vu qu'il est le seul chartreux à un km à la ronde et que sa fille lui ressemblait. Bref, Minette a depuis des chaleurs deux fois par ans seulement, de 6 à sept jours maximum, sans miaulements déchirants, donc tout à fait tolérables.

Voilà donc trois ans que rien ne se passe plus pour elle. Pas de portées (peut-être que les chats du quartier sont tous stériles maintenant ?) En tous cas elle se balade librement dehors et chaleurs ou non, se sauve devant ses congénères.

Alors j'avoue que j'ai du mal, au nom de statistiques, à la faire castrer. Elle n'est pas à l’abri d'une maladie par bagarre,  ce n'est pas la castration qui la sauvera, ce n'est pas une usine à chatons, elle n'a pas de grossesses nerveuses. J'ai du mal à accepter qu'elle ne soit plus mère, cela a été six mois de pur bonheur pour elle comme pour moi.

Je ne plaide pas pour les chats, mais pour son cas à elle, vaccinée, mais pas castrée... Nourrie moitié sachets et granules, moitié produits frais (fais moi voir ton assiette?) sans cuisine à l'oignon, sans cyclamènes et autres toxiques dans le jardin, avec sa puce sous la peau pour sa sauvegarde, suis-je donc un monstre de vouloir la respecter?  Elle qui reconnait mon pas à  100 m, qui accoure au bruit de mes clefs et pas de celles de la voisine, qui tous les soirs me fait un bisou avant d'aller dormir, Bref comme le dit le précédent post, sur son cas particulier, j'y réfléchis encore.

Marcolino


Messages : 1
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on castrer son chat ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum