Procès Mambo : le mineur incendiaire jugé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Procès Mambo : le mineur incendiaire jugé

Message par Maeva le Lun 21 Déc - 17:17

http://www.30millionsdamis.fr/

Procès - Mambo : le mineur incendiaire jugé

Le jeune homme de 16 ans reconnu coupable d’avoir mis le feu à Mambo l’été dernier, a comparu le 14/12/09 devant le Tribunal Correctionnel de Perpignan pour « sévices graves sur un animal ». La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

C’est à huis-clos, devant un comité restreint à la famille du prévenu, aux avocats des diverses parties et aux juges que s’est tenu le 14/12/09 le deuxième acte de l’affaire Mambo, ce petit chien brûlé vif par une bande de « désœuvrés » dans la nuit du 10 au 11 août 2009. Le mineur accusé d’être l’incendiaire du chien a écopé de la peine maximum prévue par la loi, soit 12 mois de prison, dont 10 avec sursis et 18 mois de mise à l’épreuve. Une peine exécutable dès la sortie d’audience.



Le juge a, par ailleurs, assorti la peine d’une obligation de soin - à savoir un suivi psychologique - d’une formation et d'une interdiction de 5 ans de posséder un animal. Lors de sa détention, le jeune homme verra sa peine commuée en travaux d’intérêt général, selon les bons vouloirs du juge d’application des peines (JAP). Le 15 septembre dernier, Aurélie L., 22 ans, jugée pour « acte de cruauté sur un animal » avait écopé de 6 mois de prison ferme pour avoir maintenu le chien tandis que le jeune homme, mineur, l’aspergeait d’essence et y mettait le feu.

Maître Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis se dit « pleinement satisfait » du jugement rendu, arguant « qu’en dépit de l’horreur des faits, il faut aussi savoir raison garder. Ce jeune homme reste un mineur. » Un mineur qui a pris le chemin d’un centre éducatif fermé à l’issue de l’audience.

Comme lors du procès d’Aurélie L., la foule était nombreuse aux abords du Tribunal Correctionnel de Perpignan (66). Mambo, le petit chien martyrisé, était là lui aussi. Mais cette fois, le président du tribunal a demandé que le petit chien reste dehors : procès à huis clos oblige. L’animal est devenu, au fil des mois, le symbole des animaux maltraités. Après de longues semaines passées au refuge de Perpignan entre les mains de vétérinaires, le petit pinscher de deux ans a pu rejoindre sa famille d’adoption, celle de Dany Goizé. C’est elle qui avait recueilli Mambo le 11 août 2009, recueillant avec horreur l’animal brûlé vif à 70%.

Article publié le : 14-12-09
avatar
Maeva


Messages : 890
Date d'inscription : 10/04/2009
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Procès Mambo : le mineur incendiaire jugé

Message par bidouille le Lun 21 Déc - 18:46

Eh bien je suis contente que pour une fois, un suivi psychologique est demandé ! J'ai toujours pensé que c'etait la moindre des choses dans ces cas là.
avatar
bidouille


Messages : 822
Date d'inscription : 10/04/2009
Localisation : la Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Procès Mambo : le mineur incendiaire jugé

Message par Maeva le Lun 21 Déc - 19:05

bidouille a écrit:Eh bien je suis contente que pour une fois, un suivi psychologique est demandé ! J'ai toujours pensé que c'etait la moindre des choses dans ces cas là.

Oui, c'est une bonne chose, mais je trouve la peine légère quand même. Mettre le feu à un petit chien c'est un acte criminel.

Mais bon, quand on voit l'autre en Lithuanie qui a jeté le toutou d'un pont, il n'a pas pris grand chose non plus.
avatar
Maeva


Messages : 890
Date d'inscription : 10/04/2009
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Procès Mambo : le mineur incendiaire jugé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum