Les questions à se poser avant d'avoir un chiot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les questions à se poser avant d'avoir un chiot

Message par bidouille le Dim 9 Aoû - 19:16

Les questions à se poser avant d'avoir un chiot.





On connaît tous le problème des chiens abandonnés. Bien entendu, tout le monde est outré par cette situation! Chacun dit : "mais c'est horrible, moi je ne ferai jamais ça!". Pourtant, bien que tout le monde pense ainsi en allant chercher son chiot (ou son chien), certains finiront tout de même par abandonner leur chien...

Il y a évidemment plein de raisons et surtout beaucoup de prétextes (faux la plupart du temps) pour justifier son acte : le chien est destructeur, le chien aboie, il encombre, finalement c'était votre enfant qui le voulait mais il ne s'en occupe pas, il est incontrôlable, etc.... pourtant, quand on prend un chien, on sait ou devrait savoir que tout cela risque d'arriver...

Finalement, est-ce que la première cause d'abandon ne serait pas due au manque de réflexion avant l'adoption ou l'achat du chiot ?






Voici donc, quelques petites questions que tout le monde devrait se poser avant de penser à acheter ou à adoper un chiot :



- Pourquoi vouloir un chien? J'entends par là, la principale raison qui fait que vous voulez un chien.

-Est-ce que toute la famille est d'accord pour un nouveau compagnon à 4 pattes? Toute la famille devra s'investir auprès de l'animal, et si certaines personnes s'opposent à l'adoption d'un chien, cela risque d'amener des complications...

-Est-ce que vous vous imaginez avec ce chien une fois adulte ? Parce que certaines personnes oublient qu'un chiot ne reste pas petit toute sa vie...

-Avez-vous un budget suffisant ? Un chien ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche. Il faudra le nourrir, le vacciner, le vermifuger, faire face à des dépenses imprévues comme les frais vétérinaire lors d'accidents (ou maladie), éventuellement un comportementaliste ou un éducateur canin, etc...

-Disposez-vous de suffisamment de temps pour avoir un chien ? Un chien demande beaucoup d'attentions. Il doit être sorti même si vous avez un jardin, il doit avoir des attentions de votre part comme des jeux, etc.., le temps à consacrer à son éducation (surtout si vous avez des enfants en bas âge) car un chien n'apprend pas tout seul ce qu'on attend de lui... etc..., etc.

- Quand prendre son chiot ou son chien ? Ce n'est pas une obligation, mais il est souvent préférable d'accueillir son chiot pendant les vacances, ainsi on a du temps à lui consacrer au moment où il en as le plus besoin.

- Quels sont les animaux déjà présents au sein de la famille ?En règle générale, tout le monde s'adapte bien, mais il faut être conscient qu'il y aura des bouleversements pour vos autres compagnons. Il faudra donc accepter qu'il y ait un temps d'adaptation pour chacun.






Et maintenant les questions que l'on devrait se poser pour le choix du chiot :




-Quelle est de manière objective votre mode de vie ? Par exemple, si vous n'êtes pas sportif, abandonnez l'idée d'avoir un Husky ou même un Jack Russel. Il est important de choisir la race ou croisement de son chien selon son mode de vie ou ses aptitudes. Il faut aussi tenir compte du caractère (ou comportement) standard de la race (ou croisement). Le Jack Russel, par exemple, supporte difficilement de rester seul longtemps, il a besoin de beaucoup de présence....

- Quelles sont vos connaissances canines ? Si vous n'y connaissez rien en chien, il serait peut être judicieux de prendre un chien déjà adulte et bien éduqué, de prendre une race de chien considérée comme plus facile à l'éducation, etc... Et/ou il faudra être prêt à aller voir un éducateur canin, de vous renseigner en lisant des livres, etc... Egalement, si vous passez par un élevage ou un refuge, demandez des conseils à ceux qui connaissent le chien, pour essayer d'avoir un chien assez "compatible" avec vos connaissances.
Prendre un chien demande à avoir une certaine autorité... dans un gant de velours!, si vous n'êtes pas naturellement autoritaire soit il vaut mieux renoncer au projet d'en avoir un, soit il faut choisir un chien ayant un caractère peu affirmé.

-Qu'attendez-vous de votre futur chien ? Il vaut mieux ne pas avoir de grandes attentes, mais par exemple, même si la garde n'est pas votre raison première, peut-être souhaitez-vous qu'il fasse un minimum de garde? ou alors pas du tout? Ceci peut jouer pour le choix de la race ou du croisement. Peut-être souhaitez- vous faire des concours, etc... ?Pour les concours, il vaut mieux prendre un chien de race.

-Un mâle ou une femelle ? C'est un choix qui se pose doublement si vous avez déjà un autre chien chez vous. En général il est recommandé de prendre le sexe opposé du chien que vous avez déjà (à condition qu'un des deux soit castré ou stérilisé), car cela évite des conflits. Ensuite différents "inconvénients" peuvent survenir selon le sexe : un mâle aura plus tendance à s'enfuir pour retrouver les demoiselles, et les femelles ont leurs chaleurs (appelées aussi châsses)... Cependant, ces inconvénients peuvent se régler facilement. La question de la dominance plus prononcée chez le mâle peut également se poser (mais personnellement, je ne pense pas qu'il y ait une réelle différence...)





Et enfin, les questions à se poser pour le choix de l'endroit où vous allez chercher votre chien (élevage ou refuge) :




- Encore une fois qu'attendez vous de votre chien ? Si par exemple vous pensez faire des concours, il vaut mieux passer par un élevage, si la seule et unique attente que vous avez est d'avoir un chien de compagnie, les refuges peuvent faire votre bonheur et le bonheur d'un chien.

- Quelles sont vos connaissances canines ? les élevages "sérieux"sont l'idéal pour avoir un chiot avec un passé positif, l'éducation est souvent bien commencée. Dans les refuges, vous pouvez aussi trouver des chiots et chiens avec un passé positif. Toutefois, si vous n'avez pas d'expérience avec les chiens, le mieux sera de vous en remettre aux personnes y travaillant pour qu'elles vous guident bien dans votre choix.

- Avez-vous une idée précise de la race (ou pas) que vous souhaitez ? Si vous êtes un passionné de Saint-Bernard par exemple, il est évident qu'il sera plus facile de trouver le chien de votre vie dans un élevage. Cependant, le refuge n'est pas à négliger quand même, car il se peut que celui près de chez vous ait le Saint-Bernard de vos rêves... Si vous n'avez pas d'idée précise sur le physique de votre chien, le refuge pourra vous aidez à trouver votre petit poilu.

- Quels sont les animaux auxquels votre futur chien devra être habitué ? Si vous souhaitez passer par des élevages, certains d'entre-eux habituent déjà leurs chiots à d'autres animaux (comme les chats, les oiseaux, etc...). En revanche, il faudra peu-être éviter les élevages qui habituent les chiens à la chasse. Si vous souhaitez passer par un refuge, il faudra que vous signaliez aux personnes y travaillant que vous avez tel ou tel animal, surtout si vous choisissez de prendre un chien adulte. Ils pourront ainsi vous guider vers des chiens ayant déjà cohabité avec des chats ou des lapins, ou étant indifférent ou n'agressant pas des espèces différentes à la sienne, etc...


il existe encore d'autres façons d'avoir un chien, notamment avec les associations de type "Rescue". Pour chaque race vous trouverez une association qui s'occupe de replacer des chiens. Il y a aussi les chiens retraités d'élevage, car devenus trop vieux pour assurer la reproduction...



Et je vous conseille d'aller faire un tour dans la rubrique "loi et réglementation" pour prendre connaissance de vos droits et devoirs en tant que futur propriétaire d'un chien. Attention toutefois, toutes les lois et réglementations ne figurent pas (encore) dans cette rubrique.



Ai-je bien pensé à tout?[img]

Je souhaite rajouter pour le choix du chien, très important :
L'espace vital de la famille avec le chien quand il sera adulte

Suivant l'espace vital à la campagne, avec maison spacieuse,
un grand chien aura de la place, sans gêner qui que ce soit en se déplaçant.

Mais par contre dans un petit appartement de 30 à 50 m²,
chargé de mobilier,
un chien style berger allemand ou doberman n'aura pas suffisamment de place et ce sera continuellement la galère, "pousse toi que je passe", "allez, ouste, dégage, tu me gênes " et ainsi de suite.

Le chien sera très malheureux de voir votre agacement, dêtre continuellement dérangé et de ne pouvoir
prendre ses aises de détente.



Bien réfléchir qu'un chien n'est pas une peluche silencieuse qu'on range dans un coin.

Canaille
avatar
bidouille


Messages : 822
Date d'inscription : 10/04/2009
Localisation : la Terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum